Chacun entre nous,a posé ou a eu la question suivante  » Combien de routeurs je peux mettre dans une aire OSPF ? « . J’ai entendu pleine de réponse de type « il faut pas dépasser 50 routeurs par aire,200 parfois mais aucun ne te diras pourquoi il faut pas ? sur quelle base on a choisi ces chiffre ?

La réponse est liée à une hypothèse « Old school » des années 90 quand les ressources mémoires/CPUs étaient précieuses donc évidement pour éviter que les routeurs consomment beaucoup de ressources dans le process du flooding et du calcul SPF,on limitait le nombre des routeurs dans chaque aire.

Petit rappel !!

les routeurs ospf dans une aire doivent avoir une base de donnée (Link state Database) identique,par conséquent chaque routeur et avant de déclencher le calcul SPF, il doit annoncer les LSA (type 1) et/ou (type 2) ça dépend s’il est DR ou pas.Ces deux process (LSA flooding et SPF calculation) sont déclencher après chaque changement au niveau de l’aire.

Si à l’époque on mettait par exemple 1000 routeurs dans la même aire ospf et si chaque routeur déclenche deux changements de topologie par jour cela fera un process de flooding et un autre de SPF chaque 44 secondes ce qui pourra engendrer un impact considérable sur les ressources et sur la stabilité du réseau.

Le problème ne se pose plus avec nos routeurs sophistiqués d’aujourd’hui, J’en ai vu des opérateurs qui font tournés des milliers de routeurs dans la même aire OSPF sans aucun problème. Certes en mettant plus de routeurs dans la même aire augmente partiellement le temps de flooding et du calcul SPF et automatiquement le temps de convergence de quelques millisecondes voir quelques secondes (ça dépend de la capacité du routeur) mais ce n’est absolument pas le facteur qui nous pousse à subdiviser le domaine OSPF en plusieurs aire sauf si vous travaillez sur un projet Large Scale.

Pourquoi alors subdiviser son domaine OSPF en plusieurs aires ?

Tout simplement pour pouvoir appliquer des policies (le filtrage, l’agrégation de la topologie ou des routes) car OSPF ne permet l’application des policies que sur les frontières de chaque aire et plus précisément sur les routeurs ABR et ASBR.

Le réseau est une science et non pas de la loterie donc arrêtons de nous balancer des chiffres.

J’espère que cet article vous a plu et  si vous avez des questions, n’hésitez pas à laisser un message en commentaire de la page ou nous contacter à l’adresse : contact@mhd-experts.com.

Author

Driss JABBAR Un Architect réseaux avec plus de 10 ans d'expérience dans la conception et l'implémentation des architectures complexes LAN/WAN/DC. Pendant son parcours professionnelle, Driss a travaillé chez des intégrateurs et aussi des opérateurs. Driss possède actuellement trois certifications d'expertise Cisco CCIE RS & SP et CCDE. En dehors du travail, Driss consacre plus de temps pour sa famille mais il réserve toujours un petit créneau pour apprendre des nouvelles technologies ou pour regarder un match de foot de son club préféré. Driss est contributeur du blog MHD et joignable à l’adresse : driss.jabbar@mhd-experts.com

Write A Comment